Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2014-03-14T10:29:38+01:00

Films d'animation ( Suède, Estonie)

Publié par montanié julie

A L'Institut Lumière en février " Gros pois et petit point" découpé en six séquences. Un film de Lotta Geffenbald, 2011, 43 minutes, à partir de 3 ans. A part les gamins supervisés par des sœurs aînées, des jeunes filles au pair, des Papas, Mamans, Mamies, la salle était remplie de groupes et leurs accompagnateurs. Des ballons gonflés multicolores dès le couloir du Hangar, ce qui a mis D... en extase car elle a compris que c'était la fête. Une fois en salle, très disciplinée, elle s'est rangée d'elle même dans un fauteuil près du mur, s'est assise droite face à l'écran sans bouger pendant les 43 minutes, visage tendu comme en classe. Titre du premier sketch : " Point chez le dentiste", du deuxième: " On rénove" ( réparations en appartement), du troisième: " Tatouage" ( les gros points à l'encre de Chine sur la peau d'une marionnette de latex sont effacés au chiffon trempé dans un détergent, on devra redessiner en deuxième moitié de film ses taches noires de naissance). Puis "Le pique-nique", avant " Marins d'eau douce". L'historiette montre de petits pirates attrapant un coup de soleil car ils n'ont pas mis leur crème ( "Moi, j'en mets!" a crié D... révoltée à l'intention de l'écran) . En dernier: " A la belle étoile". Après la séance, dans le hall du Hangar, tous les enfants qui voulaient ont reçu un jus de fruit en container métallique - à sucer en pressant le paquet rectangulaire après avoir retiré le bouchon- et un feuillet récapitulatif à deux questions par séquence. D... a réussi le test .Des mômes se vautraient par terre dans en se cachant de leur moniteur, d'autres arrachaient les ballons, D... les a sévèrement tancés avant de rejoindre la voiture où elle a grimpé sans un mot sur son siège, sans regarder qui que ce soit, yeux toujours écarquillés pour voir défiler les décors derrière la vitre en attendant de retrouver Mathilde qui ne va pas encore au cinéma bien qu'elle ait déjà trois ans.

La semaine dernière " Le secret de la pierre de lune" un film estonien de H. Emits et J. Pöldma et J. aux Alizés, Bron, dans le cadre du Festival 22 février/ 09 mars 2014 " On cartoon dans le grand Lyon!" - Le meilleur du cinéma d'animation européen-.

Presque personne pour cette séance de début d'après-midi sinon deux- trois mères et leurs gosses trop petits pour être à l'école. Un film de 1h 15 destiné aux 3/4 ans. Le résumé annonçait: " La jeune Lotte se lance à la recherche de pierres mystérieuses...". Une féérie de pastels pouvant se passer d'anecdote. Pourtant il y a eu des anecdotes.... J'énumère ce que j'ai noté... La jungle fait irruption par la porte de la maison... On a le temps de penser qu' une des pierres mystérieuses fait pousser ainsi les plantes. Un tricycle sert de taxi. Il longe un ski trottinette sur lequel rame un lapin en s'aidant d'un seul bâton. On passe près d'un grand moulin aux quatre ailes gris foncé dans des massifs de fleurs et d'arbres. Des voyageurs allument un feu de camp. " Les étoiles sont des feux de camp de voyageurs" prononce une voix sentencieuse. Deux pèlerins à capuchon qui leur cachent le visage. Une clepsydre mesure le temps à l'intérieur de la pluie. Il pleut en effet sans cesse dans cet épisode du film. Un parapluie donne des leçons. Un docteur à tête de cochon qui se nomme Waldemar est spécialiste de la pluie. Il fait collection de gouttes. "La pluie est en caoutchouc," explique-t-il aux voyageurs "et ses gouttes rebondissent". Une pluie est en argent: ses gouttes sonnent en tombant. Waldemar ne s'ennuie pas. " Heureusement ici, la pluie ne cesse jamais" commente-t-il encore. Il vit à l'intérieur d'un labyrinthe diluvien dont il confie le plan aux visiteurs. Derrière les rideaux pluvieux qui s'interrompent aussi sec que la paroi rectiligne des chutes du Niagara, on peut se faufiler sans risquer l'éclaboussure. A présent,nous voici dans un gymnase de plein air avec une prof à tête de chèvre. Elle fait sauter ses sportifs sur une aire de sable jaune au sein de la nature verte. Le héros recherche un sac à dos contenant les pierres du titre dont la plus précieuse est dorée.

Une maison dans la forêt et sa chambre merveilleuse aux pans de murs décorés de soleils, de nuages, d'étoiles énormes. Nous sommes au Pays des Rêves, lequel possède une entrée à part pour les cauchemars. Une bande de Moebius trace des circuits en l'air dans des montagnes magiques sises sur un sable rose où défilent des courses de trains. Au Pays des Rêves, on fait ce qu'on désire. " J'adore voler" dit un personnage. " C'est pour ça que je dors tout le temps!". Un magnifique cauchemar s'annonce. Comme il serait dommage de le manquer, il est mis en scène derrière un rideau rouge.

Dans le désert? Deux crayons mine vers l'avant se tordent comme des chenilles en avançant en parallèle. Peut-être font- ils la course. L'un est bleu et l'autre vert... Ils doivent écrire le film ou peut-être le colorier. On arrive au bord de la mer où quelqu'un pêche à la ligne des sortes d'éponges tordues qui sont en fait des pancakes. Ceux qu'on attrape dans la mer sont déjà si sucrés qu'on n'a pas besoin d'y ajouter du sirop d'érable

----

Un marin jure: " Nom d'un homard à roulettes, j'appelle le docteur!"

----

Un lapin vêtu de vert dit qu'il habite dans la lune. D'autres lapins vivant sur la Lune viennent ici chaque année en classe de botanique. L'année dernière, une classe de chant de Lapins de Lune qui s'apprêtait à rentrer s'est retrouvée bloquée là à cause d'un incident inattendu. J'admire les uniformes roses et l'habit du maître: jaune.

---

Une île du film est divisée en deux. Sur une moitié, c'est l'hiver: elle est recouverte de glace. Sur l'autre moitié, c'et l'été. Dans la partie estivale, grouillent des pingouins en pantalons. Ils ont la peau violette et leur salopette est rouge.

---

Une petite fille accompagnée d'un lapin offre aux pingouins une fourchette. Cette fourchette s'envole vers le sommet de la montagne: un pic embrumé dont ils escaladent les pierres. En haut ils découvriront toute une quincaillerie analogue certainement d'un cimetière de voitures ou du plateau couvert de canettes en fer qui conduit vers Zermatt. Une sorte de témoignage de la saleté humaine et de sa négligence écologique, sûrement. La petite fille se peigne et elle se trouve habillée d'une foule d'étincelles d'or: une forme de manteau évanescent d'électricité statique.

----

Une plaque de glace sur laquelle rament les pingouins se détache de l'île et appareille pour la mer. La banquise aborde une île... Les lapins de Lune coincés dans une crypte égyptienne ou de cité maya sous le sol vont retrouver leur domicile grâce au " Haricot céleste". Leur souterrain est en effet percé d'une sorte de cheminée qui donne sur le soleil. A cette fin, le haricot grandit à toute vitesse, il s'élève comme une fusée ou un câble végétal auquel les lapins s'accrochent pour s'enfoncer dans le ciel, disparaître dans l'espace.

Difficile de reconnaître que je me suis bien amusée mais que je n'ai rien retenu. J'ai eu le temps de me dire que cette narration chargée me rappelait le "Lorax", une histoire échevelée où zigzaguent de petits bolides entre des plumeaux oranges imitant la végétation de jadis. Dans le "Lorax" aussi, il est question de mettre la main sur la seule graine du monde porteuse de l'espoir de faire germer le dernier arbre. Il fera revivre des forêts.

 

 

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog